Mexique : la mort d'un des 43 étudiants disparus confirmée

Vue de la ville d'Iguala, au sud du Mexique. [CC/Nickchulo]

Des restes humains ont été identifiés comme étant ceux de l'un des 43 étudiants mexicains disparus depuis fin septembre.

 

L’adn a parlé, et il est formel, les restes humains découverts dans une décharge et une rivière proches de la ville d'Iguala, dans l'Etat  mexicain de Guerrero, sont ceux de l'un des 43 étudiants disparus depuis fin septembre.

Cette découverte a réveillé la colère des parents, qui craignent maintenant que tous aient subi le même sort.

"Nous allons retrouver les 42 qui manquent, a assuré, Felipe de la Cruz, porte-parole des parents. Le peuple du Guerrero est sur le pied de guerre jusqu'à ce que les coupables soient punis."

 Les étudiants avaient disparu le 26 septembre après avoir été attaqués par des policiers liés à un cartel de narcotrafiquants, à l'instigation probable du maire de la ville. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles