Poutine : "personne ne parviendra à nous intimider"

Face aux nouvelles sanctions américaines et canadiennes, le président russe s'est montré menaçant.[AFP]

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré samedi qu'aucun pays ne parviendrait à "intimider, contenir ou isoler" la Russie, assurant être prêt à "passer par certaines difficultés" pour garantir la souveraineté du pays, frappé de sanctions en raison de la crise ukrainienne.

 

"Évidemment, personne ne parviendra à nous intimider, à contenir ou à isoler la Russie. Personne n'y est jamais parvenu et personne n'y parviendra jamais", a affirmé M. Poutine dans un discours à l'occasion de la Journée des travailleurs des agences de sécurité. 

Rappelant que des tentatives similaires contre la Russie avaient été faites à plusieurs reprises au cours de l'histoire, Vladimir Poutine a ajouté que la pays devait "être prêt à passer par certaines difficultés et à toujours donner une réponse adéquate à toutes les menaces contre la souveraineté, la stabilité et l'unité de la société".

Les Occidentaux ont imposé vendredi de nouvelles sanctions contre Moscou, les États-Unis interdisant tous les échanges commerciaux avec la Crimée, annexée par la Russie au printemps dernier, tandis que le Canada a interdit l'entrée sur son sol à vingt responsables politiques russes et séparatistes ukrainiens, visant aussi les secteurs pétroliers et gaziers.

"La Russie paye cher sa position indépendante et son soutien à ses compatriotes, à la Crimée, à Sébastopol et il semble parfois pour le simple fait que nous existons", a lancé l'homme fort du Kremlin.

L'annexion de la Crimée et le conflit entre forces ukrainiennes et rebelles prorusses dans l'Est de l'Ukraine ont provoqué la pire dégradation des relations entre Moscou et les Occidentaux depuis la fin de la Guerre froide.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles