Sony : Obama réfléchit à placer Pyongyang sur la liste des Etats soutenant le terrorisme

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-Un. [AFP]

Les Etats-Unis vont étudier la possibilité de remettre la Corée du Nord sur leur liste des Etats soutenant le terrorisme, dans la foulée du piratage de Sony Pictures dont Washington assure qu'il a été orchestré par Pyongyang, a déclaré Barack Obama dans une interview.

 

"Nous allons procéder à un examen par le biais d'un processus déjà en place", a déclaré le président américain dans une interview accordée à l'émission "State of the Union" sur CNN et diffusée dimanche.

"Nos critères pour dire qu'un Etat soutient le terrorisme sont très claires. Nous n'émettons pas ces jugements uniquement sur la base des événements du jour. Nous passons en revue tous les éléments et, selon ces faits, nous nous prononçons", a-t-il ajouté.

Washington accuse Pyongyang d'avoir lancé une vaste opération de piratage à l'encontre de Sony Pictures, qui a conduit la société à annuler la sortie prévue pour Noël de "L'interview qui tue!", comédie parodique sur un complot fictif de la CIA pour assassiner le leader nord-coréen Kim Jong-Un.

La Corée du Nord a été retirée de la liste américaine des Etats soutenant le terrorisme en 2008.

Y subsistent l'Iran, le Soudan, la Syrie et Cuba.

Mais, à la lumière du récent rapprochement entre Washington et La Havane, Barack Obama a demandé au département d'Etat d'envisager le retrait de Cuba de cette liste.

 

À suivre aussi

Cinéma Spider-Man pourrait disparaître (des films Marvel)
jeux vidéo Les jeux vidéo les plus attendus de 2020
jeux vidéo Gamescom 2019 : les annonces à attendre du salon du jeu vidéo

Ailleurs sur le web

Derniers articles