Sida : contamination volontaire dans un village cambodgien

Modélisation du virus du sida.[© CNRS Photothèque/www.gregcirade.com]

Un médecin cambodgien dépourvu d'autorisation d'exercer a été inculpé lundi pour avoir volontairement contaminé des dizaines de villageois du virus du sida en réutilisant des seringues.

 

"Il a été inculpé pour intention d'infecter des personnes avec le virus du sida, assassinat et exploitation d'une clinique sans licence", a expliqué à l'AFP le procureur de la province, Nuon San. Il encourt une peine maximale d'emprisonnement à perpétuité.

"Il a reconnu avoir parfois réutilisé aiguilles et seringues au cours des dernières années", a expliqué à l'AFP le chef de la police de la province de Battambang, Sar Thet, précisant qu'il avait bien "l'intention de contaminer les villageois".

Les autorités sanitaires locales estiment que plus de cent villageois pourraient avoir été ainsi infectés.

 

Une enquête en cours

Jeudi, le Premier ministre cambodgien Hun Sen a appelé à une enquête "méticuleuse".

Des équipes du ministère de la Santé cambodgien, de l'OMS et de l'ONUSIDA se sont rendues sur place cette semaine pour proposer des tests gratuits, sur la base du volontariat.

Ces derniers jours, des centaines de personnes paniquées issues de ce village de la province de Battambang ont afflué dans un centre médical de la région pour se faire tester après avoir appris la nouvelle.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles