AirAsia : une famille de dix personnes échappe au vol fatal

Des avions de la compagnie malaisienne AirAsia sur le tarmac d'un aéroport. Photo d'illustration.[MANAN VATSYAYANA / AFP]

Dix membres d’une même famille indonésienne devaient prendre l’avion d’Air Asia pour se rendre à Singapour, le 28 décembre. Arrivés en retard à l’aéroport, la famille a évité le pire.

 

Les membres de cette famille s'apprêtait à fêter le Nouvel An à Singapour. Initialement, ils avaient réservé un vol à 7h30 du matin…mais Air Asia, plus grande compagnie de low-cost d’Asie du Sud-est, avait transféré la famille sur le vol QZ8501 qui devait décoller à 5h30.

Or, la famille n’a jamais eu l’information de ce report, comme le raconte à l’Obs Christianawati : "Ils nous ont envoyé un courrier et appelé les 15 et 16 décembre pour nous informer que l'horaire de notre vol avait changé, mais nous avons raté ces appels".

 

"Peut-être que cela venait de Dieu"

Une fois à l’aéroport, les adultes de la famille se sont rendus compte, énervés, qu’ils avaient raté leur vol, faute d'avoir été prévenus du report de leur vol. Ils ne savaient pas encore qu’ils avaient échappé au pire.

"Au moment où les nouveaux billets étaient en train d'être émis, nous avons appris que l'avion qui partait plus tôt s'était écrasé." Sous le choc, la famille, qui a vu dans ce drame un signe de "Dieu", a préféré remettre son voyage à plus tard.

Un jour après le drame, l’Airbus A320-200 et ses 162 passagers n’ont toujours pas été retrouvés. Les premières pistes laissent penser que l’avion se trouverait "au fond de la mer", selon les autorités indonésiennes. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles