AirAsia : trois corps repêchés

Des avions de la compagnie malaisienne AirAsia sur le tarmac d'un aéroport. Photo d'illustration.[MANAN VATSYAYANA / AFP]

Les débris repérés mardi en mer de Java sont ceux "de l'avion d'AirAsia" disparu dimanche peu après son décollage de la deuxième ville d'Indonésie pour Singapour, a déclaré à l'AFP le directeur général de l'avion civile indonésienne. Trois corps ont été repêchés, a indiqué le chef des recherches.

 

Un avion de l'armée de l'air en Indonésie a reperé mardi une "ombre" au fond de la mer de Java, qui serait celle de l'avion d'AirAsia disparu, a déclaré le directeur de l'Agence nationale de recherches et de secours.

"Que Dieu nous bénisse aujourd'hui. A 12H50 (05H30 GMT), un avion militaire Hercule a découvert un objet décrit comme une ombre ayant la forme d'un avion au fond de la mer", dans la zone de recherches de l'appareil, a déclaré Bambang Soelistyo, lors d'une conférence de presse.

"On peut confirmer que c'est l'avion d'Air Asia, et le ministre des Transports va partir sous peu pour Pangkalan Bun", dans la zone de recherche où les débris ont été découverts, a ajouté Djoko Murjatmodjo.

 

Trois corps repêchés

Trois corps ont été repêchés jusqu'ici en Indonésie par les équipes de recherches de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé en mer de Java, a indiqué mardi le chef de l'Agence nationale de recherches et de secours, après qu'un responsable eut parlé de 40 corps.

"Aujourd'hui, nous avons évacué trois corps, et ils sont maintenant sur le navire de guerre Bung Tomo, a déclaré le directeur de l'agence, Bambang Soelistyo, lors d'une conférence de presse, précisant qu'il s'agissait de deux femmes et d'un homme.

Un porte-parole de la marine indonésienne, Manahan Simorangkir, avait déclaré auparavant à l'AFP que d'après la radio militaire, un navire de guerre avait repêché plus de 40 corps dans la mer. Mais par la suite, il a affirmé qu'il s'agissait d'un malentendu au sein de son équipe.

L'Airbus A320-200 transportant 162 personnes s'est écrasé dimanche peu après son décollage de Surabaya, deuxième ville d'Indonésie, pour Singapour.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles