Israël rayé d'un Atlas au Moyen-Orient

L'Université de Tel-Aviv. [CC/ Flickr Anatoli Axelrod]

C’est un "oubli" gênant dont s’est rendu responsable l’éditeur britannique HarperCollins.

 

Dans l’un de ses atlas diffusés dans les écoles anglophones au Moyen-Orient, la carte de la région omettait d’indiquer l’Etat d’Israël, les territoires de la Jordanie et de la Syrie se prolongeant jusqu’à la Méditerranée.

HarperCollins a justifié cet état de fait par les "préférences locales", car il aurait été "inacceptable" pour ses clients régionaux de voir apparaître Israël sur les cartes.

Face au scandale, HarperCollins a finalement retiré de la circulation les atlas incriminés, promettant de détruire les stocks restants, et publié sur Twitter un message d’excuses. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles