Un mouvement anti-musulmans inquiète en Allemagne

Le Reichstag, à Berlin. [DR]

Le mouvement prend de l’ampleur, et il inquiète jusqu’au gouvernement. 

 

Plus de 18 000 personnes ont manifesté lundi soir à Dresde, dans l’Est de l’Allemagne, pour dénoncer "l’islamisation de la société". Elles répondaient à l’appel du mouvement Pegida, acronyme allemand de "Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident". 

Né au mois d’octobre dernier, ce mouvement créé par Lutz Bachmann, un repris de justice impliqué dans des affaires de vol à main armée, a rapidement pris de l’ampleur. Selon un sondage de l’hebdomadaire "Die Zeit", 49% des personnes interrogées éprouvaient même de la "sympathie" pour le mouvement. 
 
Dans son allocution du Nouvel An, la chancelière Angela Merkel a ainsi appelé ses compatriotes à ne pas participer à ces manifestations, organisées par "des gens au coeur rempli de haine". Et la manifestation de lundi a donné lieu à des contre-manifestations, 5000 personnes se rassemblant  notamment à Berlin pour dénoncer la xénophobie. 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles