Merkel mobilisée contre l'islamophobie

La chancelière allemande Angela Merkel au Bundestag à Berlin. [Johannes Eisele / AFP]

Angela Merkel était ce mardi dans les rues de Berlin pour montrer sa solidarité avec les musulmans d'Allemagne.

 

C’est un message fort contre les amalgames. Après avoir défilé au côté de François Hollande dimanche, Angela Merkel était ce mardi au pied de la Porte de Brandebourg, à Berlin pour dénoncer la montée de l’islamophobie en Allemagne.

Marqué par le dépôt d'une couronne devant l'ambassade de France toute proche, ce grand rassemblement initié par des associations musulmanes, et qui a réuni des milliers de personnes, se voulait un signal fort «pour la cohabitation paisible des différentes religions en Allemagne», avait expliqué la veille la chancelière, assurant que "l'islam appartient à l'Allemagne".

 

Un signal contre Pegida

Un signal fort également à l’encontre du mouvement Pegida ("Européens patriotes contre l'islamisation de l'Occident"). Lundi, cette initiative anti-islam avait réuni à Dresde plus de 25 000 personnes, qui voyaient dans les attentats perpétrés en France le bien-fondé de leurs inquiétudes identitaires.

Une mobilisation qui avait toutefois rencontré quatre fois plus d’opposants dans les rues. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles