Le Pape François donne une messe géante aux Philippines

Le Pape François, le 18 janvier à Manille. [TED ALJIBE / AFP]

Le pape François a pu mesurer dimanche la popularité dont il jouit aux Philippines.

 

Bravant la pluie, près de six millions de fidèles l’ont acclamé hier lors d’une messe célébrée à Manille, un nouveau record pour un rassemblement papal, selon les autorités. Le précédent datait de 1995, lorsque Jean-Paul II avait réuni 5 millions de personnes, déjà à Manille.
 
 
Les Philippines, "missionnaires de la foi en asie"
 
Pour la seconde étape de son voyage en Asie après le Sri Lanka, le souverain pontife arrivait en terrain conquis. Les Philippines sont, de loin, le premier pays catholique du continent : 80 % des 100 millions de Philippins pratiquent cette religion, contre seulement 3,2 % des habitants dans l’ensemble de l’Asie. "Les Philippines sont appelées à être des missionnaires de la foi en Asie", a ainsi déclaré François. 
 
Lors de son séjour philippin entamé jeudi, le pape a encore renforcé son aura auprès de la population. Il a rendu visite aux victimes du cyclone de Tacloban, qui avait fait 7 300 morts et disparus en novembre 2013, ainsi qu’à des enfants des rues recueillis par une association.
 
Et en dénonçant la corruption et les inégalités qui minent les Philippines, le souverain pontife a trouvé un large écho auprès de la population. 
 
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles