Israël : un Palestinien blesse plusieurs personnes dans un bus

Un Palestinien blesse plusieurs personnes au couteau dans un bus.[Jack Guez/AFP]

Un Palestinien de 23 ans a attaqué mercredi au couteau un bus à Tel-Aviv et blessé plusieurs personnes avant d'être lui-même touché par balles et arrêté par la police, ont indiqué la police et les secours.

 

Il y a eu au moins 12 victimes, la plupart ont reçu des coups de couteau mais certaines ont été blessées dans la panique, selon les secours. Trois des passagers du bus blessés au couteau sont dans un état jugé sérieux.

L'assaillant a été identifié par la police comme un Palestinien de Tulkarem, en Cisjordanie occupée, en séjour irrégulier en Israël.

Il a été "neutralisé par un officier des services pénitentiaires qui lui a tiré dessus et l'a blessé à la jambe", a dit la porte-parole de la police Luba Samri. "Le "terroriste a été arrêté et conduit à l'hôpital" par la police qui l'interrogera, selon elle.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a dénoncé l'attaque comme "le résultat direct" des incitations à la haine propagées selon lui par l'Autorité palestinienne et le président Mahmoud Abbas "contre les juifs et leur Etat".

"C'est le même terrorisme qui cherche à nous atteindre à Paris, Bruxelles et partout ailleurs", a-t-il dit dans un communiqué.

 

- 'Opération héroïque' -

 

Un membre de la direction en exil du Hamas islamiste, Ezzat al-Richq, a en revanche salué une "opération héroïque". Il a dit sur Facebook y voir "la réponse naturelle aux crimes de l'occupant (Israël) et au terrorisme qu'il exerce contre notre peuple".

Israël, Jérusalem et la Cisjordanie occupée ont été le théâtre de violences qui ont fait des dizaines de morts depuis l'été 2014.

A Tel-Aviv même, un soldat israélien est mort le 10 novembre après avoir été poignardé par un Palestinien de 17 ans. Le même jour, un autre Palestinien avait mortellement poignardé une femme colon israélienne en Cisjordanie.

L'attaque de mercredi est survenue aux environs de 07H00, au coeur de Tel-Aviv. L'agresseur "a poignardé le conducteur du bus à plusieurs reprises. Mais le chauffeur s'est défendu jusqu'à ce que (l'agresseur) prenne la fuite et qu'il soit neutralisé par un garde des services pénitentiaires", a dit la police dans un communiqué.

 

- 'Les gens criaient à l'aide' -

 

Le chauffeur du bus s'est servi d'un spray lacrymogène contre l'assaillant, ont rapporté des témoins.

Le gardien de prison a raconté qu'alors que lui et des collègues effectuaient une escorte en voiture jusqu'au tribunal voisin, ils ont vu le bus dévier de sa trajectoire et s'arrêter à un feu tricolore.

"D'un seul coup, nous avons vu des gens sortir (du bus) en courant. Quand nous avons entendu les gens crier à l'aide, nous avons sauté hors de la voiture et moi et trois autres nous sommes mis à courir derrière le terroriste. Au début, nous avons tiré en l'air, après nous lui avons tiré dans les jambes", a relaté aux médias le gardien, identifié comme "Benny".

Il "est tombé par terre. Nous l'avons menotté et remis à la police", a-t-il dit.

Des photos de la scène montrent l'agresseur en jeans et en veste coupe-vent menotté dans le dos et à plat ventre dans la boue. D'autres images montrent au sol ce qui semble être un couteau de cuisine à longue lame.

À suivre aussi

Eurovision Tout savoir sur la tenue de Bilal Hassani à l'Eurovision
Vue de Jérusalem le 20 février 2018  [AHMAD GHARABLI / AFP/Archives]
Diplomatie L'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem ouvrira en mai
Tel Aviv Israël : un bar propose des remises aux clientes qui ont leurs règles

Ailleurs sur le web

Derniers articles