Ukraine : une réunion de crise à Berlin

Un tank ukrainien traverse un village de la région de Donestk, le 19 janvier 2015.[Oleksandr Stashevskiy / AFP]

Sur le terrain militaire comme diplomatique, la situation dans l’est de l’Ukraine semble s’aggraver chaque jour. Une réunion de crise s'est tenue ce mercredi à Berlin.

 

C'est dans un contexte tendu que les ministres des Affaires étrangères ukrainien, russe, allemand et français se sont réunis ce mrecredi à Berlin.

Objectif, "empêcher une nouvelle aggravation de la confrontation militaire et une nouvelle escalade politique entre Kiev et Moscou", selon le ministre allemand, Frank-Walter Steinmeier.

 

L'Ukraine veut le départ des soldats russes

"Il ne faut pas de bla-bla", a de son côté estimé le président ukrainien Petro Porochenko pour qui le centre du problème reste la présence de forces russes sur son territoire.

"Nous avons plus de 9.000 soldats de la Fédération de Russie sur le territoire, avec plus de 500 tanks, pièces d'artillerie lourde et véhicules de transport de troupes", a déclaré le dirigeant ukrainien à la tribune du Forum économique mondial.

Moscou qui dément depuis toujours toute implication directe dans le conflit, a toutefois assuré que sa "priorité" était de "chercher un cessez-le-feu immédiat", selon le chef de la diplomatie Serguei Lavrov.

Pendant ce temps-là, sur le terrain, des bombardements attribués à l’armée ukrainienne ont tué cinq civils dans la nuit de mardi à mercredi, à Donetsk, et en ont blessé 29 autres. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles