Crash en Espagne : une nouvelle victime

La base aérienne de Los Llanos dans la province d'Albacete (environ 250 km au sud-est de Madrid).[JOSEMA MORENO / AFP]

Le bilan du crash du F-16 grec sur une base militaire en Espagne, survenu lundi en fin de journée, s’est alourdi mardi.

 

Un neuvième militaire français est décédé dans la matinée des suites de ses blessures, alors que deux Grecs ont également péri dans la catastrophe. Neuf autres Français et onze Italiens ont été blessés.

Après son décollage, l’avion avait enregistré une perte de puissance, virant légèrement sur sa droite avant de percuter plusieurs autres avions de chasse posés sur le tarmac de la base militaire de Los Llanos, près d’Albacete (sud-est de l’Espagne). Cette dernière accueille un centre de formation de l’Otan.

Alors que les causes exactes du crash restaient inconnues hier, le parquet de Paris a saisi la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) d’une enquête pour homicides et blessures involontaires.

Des gendarmes français se sont ainsi rendus sur place dans le cadre d’une demande d’entraide pénale internationale transmise aux autorités judiciaires espagnoles. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s’est également déplacé pour rendre hommage aux militaires tués lors de l’accident.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles