L'Afrique se mobilise contre Boko Haram

Capture d'écran du 24 août 2014, prise à partir d'une vidéo fournie par Boko Haram à l'AFP et qui montre le responsable du mouvement extrémiste Abubakar Shekau. [Boko Haram/AFP]

Boko Haram devrait être au centre des préoccuppations lors du Sommet de l'Union Africaine qui débute demain.

 

C’est une menace qui concerne tout le continent. L’inquiétante expansion de Boko Haram devrait être un des sujets dominants du 24e Sommet de l’Union Africaine, qui se tient demain et samedi à Addis Abeba (Ethiopie). Face au groupe jihadiste nigérian, responsable de plus de 13 000 morts depuis 2009, les dirigeants du continent élaboreront une réponse commune.

"Nous devons agir maintenant et collectivement contre cette menace qui progresse", a lancé lundi la présidente de la Commission de l’UA, Nkosazana Dlamini-Zuma. Pour cela, le Nigéria devra régler les différends qui l’opposent à ses voisins. Des différends qui retardent la mise en place de la force multinationale d’environ 3 000 hommes créée fin 2014.

Dans l’attente d’une meilleure entente avec Abuja, le Tchad et le Cameroun continuent d’agir sur le terrain. Hier, l’armée tchadienne s’est ainsi déployée dans la localité de Fotokol (Cameroun), frontalière de la ville nigériane de Gamboru, tenue par Boko Haram. 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles