Un alpiniste totalement givré

Vue des Chutes du Niagara[AFP/Archives]

Il n’a pas usurpé son surnom de "Captain Adventure". La star canadienne de l’alpinisme, Will Gadd, vient de réaliser ce qu’aucun homme n’avait su faire : escalader, casque sur la tête et piolets en mains, les mythiques chutes du Niagara, à la frontière entre les Etats-Unis et le Canada, gelées grâce aux températures hivernales.

 

Ce casse-cou s’est attaqué, voici quelques jours, aux chutes d’Horseshoe (le "Fer à cheval"), dans la partie nord du site, transformées en mur d’escalade géant.

Ayant repéré en amont la voie qu’il comptait emprunter pour réaliser cette première mondiale, Will Gadd a gravi, en un peu moins d’une heure, une paroi verticale de 45 mètres à la seule force des bras et des jambes.

Evoluant sur des plaques de glaces instables, l’aventurier devait aussi composer avec les dizaines de milliers de tonnes d’eau qui s’écoulaient non loin de lui.

Un danger qui, selon le grand champion, l’a fait se sentir "extrêmement petit".

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles