Schäuble et Varoufakis constatent leur "désaccord"

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a indiqué qu'il n'avait "pas pu lui cacher (son) scepticisme" sur certaines mesures annoncées par le nouveau gouvernement grec.[ODD ANDERSEN / AFP]

Les ministres grec et allemand des Finances Yanis Varoufakis et Wolfgang Schäuble ont constaté jeudi lors d'une conférence de presse leur désaccord sur de nombreux points, et indiqué n'avoir pas trouvé de solutions au problème posé à la zone euro par la volonté d'Athènes de renégocier sa dette et d'alléger la politique de rigueur imposée par ses créanciers.

 

"Nous ne sommes pas encore vraiment d'accord sur ce que nous devons faire maintenant", a reconnu M. Schäuble à l'issue d'un entretien avec son homologue grec, mais "nous sommes tombés d'accord pour ne pas être d'accord", a-t-il dit en anglais. M. Varoufakis a enfoncé le clou ensuite en précisant: "nous ne sommes même pas tombés d'accord sur le fait de ne pas être d'accord".

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a indiqué qu'il n'avait "pas pu lui cacher (son) scepticisme" sur certaines mesures annoncées par le nouveau gouvernement grec formé par le parti anti-austérité Syriza. Certaines annonces faites par Athènes ces derniers jours "ne vont pas forcément dans la bonne direction", a dit M. Schäuble.

Le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis a assuré que son gouvernement faisait "tout ce qui est en (son) pouvoir pour éviter le défaut de paiement" de la Grèce. Cette rencontre intervient au lendemain d'une décision de la Banque centrale européenne (BCE) qui complique le financement des banques grecques et le refinancement de l'Etat grec.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles