Un leader d'al-Qaïda tué au Yémen

Un soldat yéménite contrôle la circulation à un barrage dans une rue de Sanaa (photo d'illustration).[Mohammed Huwais / AFP]

Al-Qaïda au Yémen a annoncé jeudi la mort de l’un de ses chefs, Hareth al-Nadhari, et de trois autres membres de l’organisation, dans une attaque de drone américain menée le 31 janvier dernier. 

 

Ce dernier était apparu dans une vidéo le 10 janvier, soit trois jours après l’attaque de Charlie Hebdo menée par les frères Kouachi, appelant à mener d’autres attaques contre la France. 

Ce, alors que terroristes avaient revendiqué leur action au nom d’al-Qaïda au Yémen. Hareth al-Nadrahi était considéré comme une autorité religieuse au sein de l’organisation jihadiste. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles