Irak : une offensive terrestre contre Daesh

Le drapeau de l'Etat islamique.[Capture Youtube.][Capture Youtube]

Six mois après les premières frappes aériennes de la coalition internationale, la lutte contre Daesh va s’intensifier. 

 

Selon le coordinateur américain de la coalition, John Allen, les forces irakiennes vont lancer "dans les prochaines semaines" une "contre-offensive terrestre majeure" pour reprendre l’Irak au groupe jihadiste. Cette campagne militaire au sol sera appuyée par de nouveaux raids de la coalition. Dans un premier temps, il s’agira de déloger les combattants de Daesh des régions situées au nord et à l’ouest de la capitale irakienne, Bagdad.

Ces opérations terrestres ne devraient toutefois pas concerner la Syrie voisine. Le chef de la diplomatie, Walid Mouallem, a affirmé lundi 9 février que son pays s’opposerait à toute "violation de la souveraineté syrienne" par des troupes étrangères. Jusqu’à maintenant, plus de 2.000 frappes ont été effectuées par la coalition en Irak et en Syrie, permettant selon les Etats-Unis de reprendre un cinquième du territoire à Daesh. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles