Ukraine : le cessez-le-feu "globalement satisfaisant"

Le président russe Vladimir Poutine serrant la main du président ukrainien Petro Porochenko.[ANDREY STASEVICH / BELTA / AFP]

François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine et Petro Porochenko "ont constaté que le respect du cessez-le-feu" dans l'est de l'Ukraine "était globalement satisfaisant malgré des incidents locaux qu'il faut rapidement régler", a annoncé dimanche l'Elysée.

 

Ce constat a été dressé lors d'un entretien téléphonique dimanche entre les quatre dirigeants français, allemand, russe et ukrainien, quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, selon un communiqué de la présidence de la République.

 

 

Ceux-ci "ont marqué également leur accord pour avancer dans la mise en oeuvre des prochaines étapes prévues par le paquet de mesures adopté à Minsk le 12 février", poursuit la présidence dans ce communiqué.

Ces étapes sont "le retrait des armes lourdes, le suivi et la vérification du cessez-le-feu et du retrait des armes lourdes par l'OSCE, ainsi que le lancement d'un dialogue sur les modalités de la tenue des élections locales conformément à la législation ukrainienne".

Enfin, les quatre dirigeants "ont apporté leur plein soutien à l'adoption d'une résolution par le Conseil de sécurité endossant le paquet de mesures adopté à Minsk le 12 février", conclut l'Elysée.

Si deux civils ont été tués samedi soir, quelques minutes après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les affrontements se sont réduits malgré quelques accrochages.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles