Copenhague : le tueur avait des complices

Un policier danois en faction devant la synagogue de Copenhague ciblée par une seconde attaque.[MARTIN SYLVEST / SCANPIX / DENMARK / AFP]

Deux personnes ont été inculpées par la justice danoise pour complicité dans les attentats de Copenhague.

 

Omar El-Hussein a-t-il agi seul ? Depuis samedi après-midi, la police danoise est sur le pont pour retracer l’itinéraire de l’auteur présumé des attaques de Copenhague sur un centre culturel et une synagogue. Lundi, les autorités ont inculpé deux personnes pour complicité.

Selon l’avocat de l’un d’entre eux, ils seraient soupçonnés d’avoir aidé le tireur à "faire disparaître une arme et à se procurer une cachette". D’après le quotidien Ekstra Bladet, ces deux hommes seraient d’origine étrangère. Afin de mettre la main sur d’autres complices, et de retracer clairement le parcours du meurtrier, la police a également lancé un nouvel appel à témoins.

 

"Nous sommes des Juifs danois"

Dans le même temps, la communauté juive du Danemark, touchée par la mort d’un des siens samedi, a répondu à l’appel à émigrer vers Israël lancé par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

"Nous sommes des Juifs danois, mais nous sommes Danois, et ce n'est pas la terreur qui nous fera partir", a assuré un porte-parole de la communauté  

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles