Eurogroupe : Fin de réunion après un refus grec

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras. [CC/ARIS MESSINIS/AFP]

La réunion de l'Eurogroupe consacrée à la Grèce s'est conclue de manière prématurée lundi, après le nouveau refus de la Grèce de prolonger son actuel programme de redressement, exigée par ses partenaires de la zone euro.

 

A peine une demi-heure après le non lancé par Athènes à cette exigence, qu'elle a jugée "absurde", une conférence de presse a été annoncée. "La réunion est terminée", a confirmé une source européenne.

Athènes a rejeté lundi une proposition jugée "inacceptable", estimant "qu'en ces circonstances il ne pourrait y avoir d'accord" dans la soirée, avec ses 18 partenaires de la zone euro, a indiqué une source gouvernementale grecque.

 

Programme drastique de réformes

Cette source a précisé que la proposition consistait à demander à Athènes d'appliquer les conditions actuelles de son plan de sauvetage financier de 240 milliards d'euros accordé par l'UE, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international, en échange d'un programme drastique de réformes.

Les 19 ministres des finances de la zone euro étaient réunis à Bruxelles pour essayer de trouver un compromis, alors que la Grèce arrive le 28 février au terme de ce plan de sauvetage et refuse toute prolongation de celui-ci.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles