Les talibans répliquent à une offensive de l'armée afghane

L'armée afghane lors d'une opération. [A Majeed / AFP]

Vingt-six policiers afghans ont été tués ce mardi dans une attaque-suicide à Puli Alam, au sud de Kaboul. C’est l’une des offensives les plus meurtrières menées par les talibans depuis le départ des troupes étrangères, en décembre dernier.

 

Cette attaque apparaît comme une réplique aux opérations menées la veille par l’armée afghane dans les provinces du Hemland, de Kandahar, de Farah et d’Oruzgan (sud), au cours desquelles soixante-seize talibans auraient été tués.

Il s’agissait pour les forces afghanes de frapper afin de ­prévenir la reprise de la "saison des combats", lorsque les talibans reviennent sur le front à la fin de l’hiver après s’être réfugiés au Pakistan voisin.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles