Supporters de Chelsea : un agresseur identifié, la victime se confie

Sur la vidéo, l'homme noir se fait plusieurs fois rejeter de la rame par les supporters.[Capture d'écran Youtube.]

Alors que le voyageur noir agressé par des supporters de Chelsea se livre ce jeudi dans les colonnes du Parisien, le tabloïd britannique "The Sun" affirme pour sa part avoir identifié l’un des agresseurs.

 

La traque des supporters de Chelsea, coupables d’actes racistes mardi soir à la station de métro parisienne Richelieu-Drouot (9ème arrondissement), se poursuit. En Angleterre, comme en France, les images montrant des fans anglais empêcher un voyageur noir de monter dans une rame avant d’entonner des chants racistes, a ému l’opinion publique.

"The Sun" affirme avoir identifié l’un des auteurs des faits. Josh Parsons aurait 20 ans et travaillerait dans le secteur bancaire à Londres. Sa photo fait la une ce jeudi du tabloïd britannique.

 

 

La victime de ces actes racistes se nomme, elle, Souleymane. Il est âgé de 33 ans. Ce chef d’exploitation d’une entreprise parisienne s’est confié ce jeudi au Parisien.

"Ils me disaient des trucs en anglais mais je ne comprenais pas vraiment le sens de leurs propos. Je ne parle pas un mot d'anglais (...) J'ai bien compris aussi qu'ils s'en prenaient à moi à cause de la couleur de ma peau. Vous savez, je vis avec le racisme, je n'étais pas vraiment surpris de ce qui m'arrivait même si c'était une première dans le métro", explique-t-il.

 

"Je ne savais pas que j'avais été filmé"

Souleymane affirme également avoir perdu son téléphone au cours de l’altercation avec les supporters des Blues. Mercredi soir, il n’avait toujours pas porté plainte contre ses agresseurs.

"Je ne savais pas que j'avais été filmé. Le fait maintenant d'en parler me donne le courage d'aller porter plainte à la police, annonce-t-il (...). Ces personnes, ces supporteurs anglais, doivent être retrouvés, punis et doivent être enfermés", conclut-t-il.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles