Grèce : l'aide européenne prolongée

Le patron de la zone euro, Jeroen Dijsselbloem. [EMMANUEL DUNAND / AFP]

 La zone euro a donné son feu vert. Les ministres des Finances des pays membres ont annoncé ce mardi la poursuite pour quatre mois supplémentaires du programme d’assistance à la Grèce, mis en place en 2012 et qui arrivait à terme samedi. 

 

"La liste de réformes de la Grèce est jugée suffisamment complète pour constituer un point de départ", a indiqué le commissaire européen Valdis Dombrovskis sur Twitter à l'issue d'une conférence téléphonique réunissant les 19 ministres de la zone euro.

 

Une "poursuite du programme grec" peut donc être soumise au vote des parlements des pays de la zone euro qui prévoient cette procédure, notamment l'Allemagne, a-t-il ajouté. 

Le président François Hollande a salué un "bon compromis" qui est "à la fois respectueux de ce qu'a exprimé le peuple grec et respecteux des règles de l'Union européenne".

Dans le document transmis par Athènes, le Premier ministre grec Alexis Tsipras s'engage notamment à ne pas remettre en question les privatisations déjà effectuées et à faire "de robustes efforts" dans la collecte des impôts. L’Eurogroupe a toutefois précisé que le prolongement de l’aide ne validait pas les réformes en elles-mêmes, mais l’approche. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles