L'armée irakienne a lancé une offensive majeure contre Daesh

Des combattants de Daesh. [Al-FurqanMedia/AFP]

L’armée irakienne a lancé hier matin l’offensive la plus importante qu’elle a jamais menée contre Daesh.

 

Près de 30 000 hommes tentaient lundi de reprendre la ville de Tikrit (nord de Bagdad), tombée aux mains du groupe jihadiste il y a neuf mois.

Pour le commandement de l’armée, Tikrit est d’une importance stratégique fondamentale.

 

Représailles de Daesh

Sa libération pourrait constituer un "tremplin sur le chemin de la libération de Mossoul", deuxième ville du pays et "capitale" irakienne de l’EI, à 350 km au nord de Bagdad.

En représailles, Daesh a publié lundi une vidéo montrant l’exécution de quatre membres d’une tribu sunnite de la région de Tikrit, accusés de collaboration avec le gouvernement. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles