Ukraine : entretien téléphonique entre Merkel, Poutine, Porochenko et Hollande

Ce soir, à 22H00, aura lieu un entretien téléphonique impliquant Vladimir Poutine, Petro Porochenko, François Hollande et Angela Merkel, a déclaré Iouri Ouchakov. [AlexanderZemlianichenko/Pool/AFP]

Les présidents russe, ukrainien, français et la chancelière allemande vont s'entretenir par téléphone lundi soir de la situation en Ukraine, a indiqué un conseiller du Kremlin, cité par l'agence de presse russe Interfax.

 

"Ce soir, à 22H00 (19H00 GMT), aura lieu un entretien téléphonique dans le format dit de Normandie", impliquant Vladimir Poutine, Petro Porochenko, François Hollande et Angela Merkel, a déclaré Iouri Ouchakov, un conseiller du président russe.

Les dirigeants vont parler notamment de la "mise en oeuvre des mesures approuvées le 12 février à Minsk", parmi lesquelles le cessez-le-feu en Ukraine et le retrait d'armes lourdes par Kiev et les rebelles prorusses, ainsi que de "la situation concernant le paiement du gaz russe livré en Ukraine", a-t-il précisé.

 

6000 morts en dix mois

Une relative accalmie est observée ces derniers jours en Ukraine où un conflit armé entre les forces ukrainiennes et les séparatistes prorusses a fait plus de 6.000 morts en dix mois.

Un cessez-le-feu, décidé le 12 février à Minsk à la suite des négociations marathon entre les présidents Poutine, Porochenko, Hollande et la chancelière Merkel, est officiellement entré en vigueur dans l'est de l'Ukraine le 15 février, même si les parties du conflit se sont accusées de violations à plusieurs reprises.

 

Une guerre énergétique

En même temps, la décision de la Russie de livrer directement du gaz aux zones de l'Est de l'Ukraine sous contrôle des séparatistes prorusses a réveillé la guerre énergétique qui oppose les deux pays depuis l'arrivée au pouvoir de pro-occidentaux à Kiev il y a un an.

Cette guerre du gaz, qui avait déjà entraîné six mois d'interruption des livraisons vers l'Ukraine entre juin et décembre, risque également d'affecter les livraisons vers l'Union européenne, alors que 15% du gaz consommé sur le continent transite par le territoire ukrainien.

L'UE espère régler ce problème à l'issue d'une réunion trilatérale lundi avec les ministres russe et ukrainien de l'Energie à Bruxelles.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles