La justice pointe le racisme de la police de Ferguson

Le capitaine Ron Johnson, à Ferguson, le 14 août 2014. [Scott Olson / Getty Images North America/AFP]

Pas inquiétée après la mort de Michael Brown, jeune noir tué en août dernier alors qu’il ne portait pas d’arme, la police de Ferguson est toutefois pointée du doigt par une enquête du ministère américain de la Justice.

 

Ce rapport, qui doit être publié ce mercredi, montre selon la presse américaine que les forces de l’ordre de la ville du Missouri étaient engagées dans une «routine» de discrimination contre la population noire.

Sur les deux dernières années, 85% des voitures contrôlées étaient en effet conduites par des Noirs et 93% des personnes arrêtées étaient noires.  Une population qui représentait également la quasi-totalité (95%) des infractions piétonnières, alors qu’elle ne constitue que 67% des habitants. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles