Ukraine : un coup de grisou mortel

Ukraine : au moins 32 mineurs tués dans un coup de grisou.[JOHN MACDOUGALL / AFP]

Les corps de 17 mineurs tués dans un coup de grisou dans une mine de Donetsk, ville de l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine, ont été retrouvés et les recherches se poursuivaient pour 16 autres, dont les chances de survie restaient cependant très minces.

 

Plongé en pleine guerre depuis des mois, l’est de l’Ukraine est le théâtre d’une nouvelle tragédie. Un coup de grisou survenu dans la mine de Zassiadko, où plus de cent employés avaient déjà trouvé la mort en 2007, a pris au piège des dizaines de mineurs.

Selon un responsable de la république populaire autoproclamée de Donetsk, "230 personnes se trouvaient sous terre" au moment de l'explosion. Seules 198 ont été évacuées, dont un mort. D’après le chef du Syndicat des mineurs du Donbass, les trente-deux autres seraient morts.

Un bilan qu’ont refusé de confirmer le gouvernement de Kiev, expliquant simplement que la communication avec les victimes était rompue et que leur sort "restait inconnu". Le président ukrainien Petro Porochenko a toutefois présenté ses condoléances aux familles et son porte-parole a annoncé la mise en place d’une journée de deuil dès le nombre de morts établit. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles