François : les personnes âgées ne sont pas des "martiens"

Le Pape François lors de la messe du 15 février 2015 à la Basilique Saint-Pierre du Vatican. [AFP/Andreas Solaro]

Le pape François a une nouvelle fois affirmé son souci des personnes âgées mercredi lors de son audience générale hebdomadaire place Saint-Pierre. Il regrette que les jeunes générations considèrent les plus âgés comme des "Martiens" et invite chacun à s'occuper de ses parents vieillissants.

 

En plein carême, le pape François a de nouveau fait la preuve de sa liberté de parole et de sa spontanéité. Devant 12.000 personnes réunies place Saint-Pierre, le Souverain Pontife, âgé de 78 ans, a rappelé que "la vieillesse n'est pas une maladie". "La personne âgée n'est pas un Martien" a t-il dit avec verve. Avant de souligner auprès des plus jeunes que "la personne âgée, c'est nous, d'ici peu ou dans longtemps, inévitablement, même si nous n'y pensons pas".

Puis le pape François a déploré le regard porté par la société toute entière sur les personnes âgées. "Grâce aux progrès de la médecine, la vie s'est allongée, mais la société ne s'est pas ouverte à la vie ! Tant que nous sommes jeunes, nous sommes poussés à ignorer la vieillesse, comme s'il s'agissait d'une maladie à maintenir au loin".

 

Respecter la sagesse des anciens

Pour le pape François, la société ne peut évoluer si elle ne respecte pas la sagesse des anciens : "Une société dans laquelle il n'y a pas de place pour les anciens porte en elle le virus de la mort". En outre la valorisation de la jeunesse et de la compétitivité dans une société provoquerait "l'angoisse chez les personnes âgées de ne plus être supportées, d'être abandonnées" analyse-t-il.

Le pape a cité son prédécesseur Benoit XVI pour appuyer ses propos. Ce dernier avait en effet déclaré que "la qualité d'une civilisation se juge en partie à la manière dont elle traite les personnes âgées". Ce n'est pas la première fois que le pape François affirme sa préoccupation des personnes âgées. Il est ainsi l'auteur de la formule "culture du rebut" pour désigner la culte du profit et de la consommation, mené au détriment des personnes âgées ou handicapées, inconsciemment considérées comme non productives.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles