Crash en Argentine : l'enquête commence

Les lieux du crash en Argentine.[©AldoPortugal/AFP]

Les enquêteurs en Argentine tentaient mardi de comprendre, au milieu des débris calcinés, les raisons de la collision d'hélicoptères survenue la veille, dans laquelle trois vedettes françaises du sport sont mortes, provoquant une vive émotion dans leur pays d'origine.

 

"Tous les corps ont été extraits des deux appareils", a annoncé aux journalistes la juge Virgina Illanes Bordon, chargée de l'enquête.

Sous un soleil de plomb de fin d'été, les experts de l'aviation civile argentine s'affairaient mardi matin sur la carcasse, entièrement détruite, d'un des deux hélicoptères, afin de procéder à des relevés, a constaté un journaliste de l'AFP.

 

Trois sportifs français sont morts

A des milliers de kilomètres de là, la France était sous le choc après la mort de trois de ses champions, la navigatrice Florence Arthaud, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine, dans cet accident qui constitue la plus grave tragédie dans l'histoire de la téléréalité.

La collision entre les deux appareils au cours du tournage du jeu "Dropped" de la chaîne de télévision française TF1, rassemblant huit sportifs lâchés en pleine nature et devant être diffusé l'été prochain en France, a fait au total dix morts, huit Français et les deux pilotes argentins.

 

Un environnement hostile pour le jeu de TF1

"Les hélicoptères avaient décollé d'un terrain proche de la route, à un kilomètre. Ils allaient déposer deux équipes dans la Quebrada del yeso", une zone de montagnes escarpées du nord-ouest de l'Argentine, un environnement hostile, idéal pour le défi lancé par "Dropped", a confié à l'AFP Andres Navarrete, le maire de Villa Castelli, un village de 2.800 habitants.

"Les concurrents étaient conduits les yeux bandés en hélicoptère dans un endroit inhospitalier, puis ils avaient 72 heures pour trouver un point où l'on peut recharger un portable, suivis par une équipe de télévision", a-t-il expliqué.

 

Les deux appareils se sont percutés

Des images diffusées mardi par la télévision française montrent les deux appareils volant l'un en dessous de l'autre peu après leur décollage. Celui qui se trouve le plus bas semble à un moment prendre de l'altitude et vient heurter l'appareil se trouvant au-dessus de lui. En quelques secondes, les deux hélicoptères s'écrasent.

"On ne voyait que du feu, rien de plus", a raconté à la chaîne de télévision TN David Ocampo, témoin de l'accident.

 

Un crash violent

Les débris des appareils, des Eurocopter d'une capacité maximale de cinq passagers en plus du pilote, jonchaient mardi le sol entre des arbustes, dans cette zone semi-désertique. De l'un des hélicoptères, il ne restait que la queue, l'habitacle ayant été entièrement désintégré.

Selon Luis César Angulo, secrétaire à la Sécurité de La Rioja, "les dix corps sont méconnaissables sous les effets du feu".

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles