Des fondations lyonnaises bâtissent une école à Erbil en Irak

Une salle de classe improvisée dans un camp de réfugiés en Irak. [AHMAD AL-RUBAYE / AFP]

Le diocèse de Lyon et la fondation Mérieux vont financer une école à Erbil dans le Kurdistan irakien. Cette école sera destinée aux réfugiés, chrétiens en particulier, ayant fui l'Etat Islamique.

 

Le diocèse de Lyon et la fondation Mérieux ont annoncé le 5 mars dernier, à l'occasion de la soirée des cinq ans de la Fondation Saint-Irénée, qui relève du diocèse, la création d'une école à Erbil dans le Kurdistan irakien. Cette école destinée aux réfugiés ayant fui l'Etat Islamique, parmi lesquels figurent de nombreux chrétiens, devrait être inaugurée le 28 juin 2015, jour de la Saint-Irénée (deuxième évêque de Lyon au IIe siècle).

L'école pourra accueillir 900 élèves du primaire et du secondaire, en alternance le matin et l'après-midi. Elle sera composée de 18 salles de classe, qui seront établies sur un terrain mis à disposition gratuitement par Mgr Petros Mouché, archevêque syriaque catholique de Mossoul (Irak) en résidence à Erbil, ont notamment expliqué le cardinal Philippe Barbarin et Alain Mérieux.

 

"Une réponse au désarroi des familles"

Le projet s'élève à 400.000 euros, et est entièrement financé par les fondations Mérieux, Saint-Irénée et Raoul Follereau. Les cours seront dispensés par des professeurs choisis dans les rangs des réfugiés, qui seront rémunérés par le gouvernement irakien. Ce dernier fournira également le matériel pédagogique nécessaire à l'école.

Selon Alain Mérieux (président de la fondation Mérieux), "cette école est une réponse au désarroi des familles face à l’avenir incertain de leur pays et de leurs enfants". L'Irak ne comptait plus que 400.000 chrétiens fin juillet 2014.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles