La CIA aurait financé Al-Qaïda en 2010

La CIA aurait participé, sans le vouloir, au financement d'Al-Qaïda.[Saul Loeb / AFP/ Archives]

Selon le New York Times, se basant sur un échange épistolaire entre Oussama Ben Laden et Atiyah Abd al-Rahman (un responsable d’Al-Qaïda), un fonds secret de la CIA aurait servi en 2010 à financer, à hauteur d’un million de dollars, l’organisation terroriste.

 

Ces documents auraient été retrouvés dans l’ordinateur d’Oussama Ben Laden, lors du raid américain qui a abouti à la mort du chef d’Al-Qaïda en 2011. Des courriers gardés jusqu’ici secrets, et présentés début mars 2015 comme preuves dans le cadre du procès d’Abid Nassir, membre de l’organisation terroriste. 

La somme mentionnée dans les lettres avait été mise à la disposition du gouvernement afghan, via un fonds secret alimenté tous les mois par la CIA, l'agence américaine de renseignement. Mais l’Afghanistan, qui avait vu l’un de ses diplomates enlevé par l’organisation terroriste en 2008, aurait sans le savoir pioché dans ce compte afin de payer à Al-Qaïda la rançon établie à 5 millions de dollars.

 

Soupçons

A l’époque, Oussama Ben Laden aurait été au courant de l’origine supposée de l’argent. Il aurait alors soupçonné les Américains de tendre un piège à l’organisation en traçant les billets. Dans ses échanges épistolaires avec Atiyah Abd al-Rahman, il aurait exprimé son doute. "Il y a une possibilité – pas énorme – que les Américains soient au courant de la livraison de l’argent."

Pourtant ce n’était en aucun cas un piège, mais, comme le signale le New York Times, un nouvel exemple de financement par les Etats-Unis de groupes terroriste qu’ils combattent. Des bourdes en partie dues à la mauvaise supervision de l’agence de renseignement américaine.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles