Tirs sur des policiers de Ferguson : un suspect arrêté

La police face aux manifestations du 11 mars 2015 à Ferguson (Etats-Unis). [MICHAEL B. THOMAS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

La police du comté de Saint-Louis, dans le centre des Etats-Unis, a annoncé dimanche l'arrestation d'une personne dans l'enquête sur les tirs contre deux policiers dans la ville voisine de Ferguson, théâtre de violences après la mort d'un jeune Noir l'été dernier.

 

"Une personne a été arrêtée en lien avec les tirs contre deux policiers de Ferguson. Merci de votre aide", a écrit la police sur son compte Twitter.

Un porte-parole de la police a confirmé à l'AFP qu'une personne avait été appréhendée, sans préciser son identité, ni ce qui lui est reproché.
La police doit tenir une conférence de presse à 13H30 (18H30 GMT) pour s'expliquer.

Les tirs ont eu lieu dans la nuit de mercredi à jeudi et ont blessé deux policiers.

 

Semaines de manifestations

Ferguson a vécu l'an dernier plusieurs semaines de manifestations, ponctuées d'émeutes, après la mort le 9 août d'un jeune Noir de 18 ans, Michael Brown, tué de plusieurs balles par le policier blanc Darren Wilson, 28 ans. Ce dernier a depuis quitté la police sans être poursuivi.

Le ministère de la Justice avait refusé d'inculper le policier en arguant qu'il était en légitime défense.

 

Rapport

Mais le ministère avait publié en parallèle un rapport dévastateur contre les pratiques policières au quotidien à Ferguson, en montrant, chiffres à l'appui, l'inégalité de traitement réservé aux Noirs.

A la suite de ce rapport, le chef de la police de la ville, Thomas Jackson, a annoncé sa démission. Quelques heures après cette annonce, deux policiers ont été blessés par balles à la fin d'une manifestation près du commissariat de Ferguson.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles