Deux ou trois complices possibles recherchés

Le Premier ministre tunisien Habib Essid a indiqué mercredi que la police recherchait deux ou trois personnes susceptibles d'avoir été les complices des deux auteurs de l'attaque contre le musée du Bardo de Tunis.

 

"Il y a une possibilité, mais il n'y a pas de certitude, (les deux assaillants tués) pourraient avoir été appuyés par deux ou trois éléments et nous sommes en train de mener de larges opérations de recherches pour identifier ces deux ou trois terroristes qui ont peut-être participé à l'opération", a-t-il déclaré dans un discours diffusé par la télévision nationale.

Un assaut de la police a mis fin à l'attaque menée par les deux hommes armés contre le musée qui a fait 19 morts, dont 17 touristes.

À suivre aussi

Kaïs Saïed est élu pour cinq ans.
Politique Qui est Kaïs Saïed, le nouveau président tunisien ?
Politique Présidentielle tunisienne : un sondage donne une très large avance au juriste Kais Saied
Homme d'affaires controversé ou théoricien du droit : la Tunisie choisit son président ce dimanche
élection Homme d'affaires controversé ou théoricien du droit : la Tunisie choisit son président ce dimanche

Ailleurs sur le web

Derniers articles