Daesh revendique l'attentat contre le musée de Tunis

Le groupe jihadiste EI a revendiqué l'attentat contre le musée de Tunis dans un message audio.[FETHI BELAID / AFP]

Dans un message audio diffusé jeudi sur Internet, le groupe jihadiste Daesh a revendiqué l’attaque, survenue la veille, du musée du Bardo à Tunis. 21 personnes, dont 20 touristes, ont été tuées par deux terroristes armés de kalachnikov.

 

L’enregistrement confirme aussi l’identité des deux terroristes, Abou Zakaria al-Tounsi et Abou Anas al-Tounsi, vraisemblablement de nationalité tunisienne. "Ce que vous avez vu, ce n’est que le début. Vous n’allez jouir ni de sécurité ni de paix", peut-on entendre dans le message.

Si cette revendication se confirmait, il s’agirait de l’attaque la plus meurtrière jamais menée par Daesh contre des Occidentaux. Cela signifierait également que le groupe jihadiste est désormais actif en Tunisie, alors que 3 000 Tunisiens sont partis rejoindre Daesh en Irak et en Syrie. 

 

Plusieurs arrestations

Au-delà de cette revendication, l’enquête se poursuivait jeudi, la présidence tunisienne ayant annoncé que neuf personnes suspectées d’avoir été en relation avec les deux assaillants ont été arrêtées.

L’identification des victimes était également en cours, et une troisième victime française pourrait être à déplorer. Par ailleurs, deux touristes espagnols, dont une femme enceinte de quatre mois, ont été retrouvés jeudi sains et saufs dans le musée. Ils s’étaient cachés depuis la veille.

 

 

 

Vous aimerez aussi

Un porte-parole des jihadistes a appelé lundi soir ses partisans à se venger sur les combattants kurdes dans le reste du pays.
Syrie Daesh crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Conflit La France a rapatrié de Syrie cinq enfants de jihadistes
Daesh Une pétition pour le retour en France des enfants de jihadistes

Ailleurs sur le web

Derniers articles