Les animaux de cirque bientôt à la rue au Mexique

Le 8 juillet prochain une loi interdisant l'utilisation d'animaux dans les cirques entrera en vigueur au Mexique. [NORBERTO DUARTE / AFP]

Que vont devenir les tigres, éléphants, girafes, zèbres, chameaux et  jaguars qui travaillent dans les cirques du Mexique ? La question se pose de manière de plus en plus urgente, alors qu’une loi prohibant l’utilisation d’animaux dans les cirques du pays entrera en vigueur dès le 8 juillet prochain.

 

La mesure a soulevé de vives protestations de la part des Circassiens, qui déplorent que rien n’ait été prévu concernant le sort des plus de 3.000 animaux concernés.

"Si nous ne pouvons pas les nourrir, nous allons être obligés de les piquer", a ainsi déploré le président de l’association nationale des propriétaires et artistes de cirque, Armando Cedeno.

Car entretenir des animaux coûte très cher : près de 150 euros par jour pour nourrir les tigres, par exemple. Des zoos privés ont déjà proposé leur aide, mais ils ne disposent pas de la capacité d’accueillir autant d’animaux dans un délai si court. 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles