Tunis : deux touristes retrouvés sains et saufs

[TUNISIA 1 / AFP]

Deux touristes espagnols ont été retrouvés jeudi matin au musée du Bardo après avoir passé la nuit cachés à l'intérieur par un employé du site, a-t-on appris auprès de la protection civile. Un nouveau bilan fait état de 21 morts dont 20 étrangers tués.

 

Un employé du musée, Lassaad Bouali, "a caché les deux touristes espagnols dans un bureau", a expliqué à l'AFP un représentant de la protection civile devant le musée, ajoutant que les trois personnes ont été transportées vers un hôpital pour des examens de routine.

La mère de l'employé tunisien, lui aussi retrouvé sain et sauf, a relaté les mêmes faits à un photographe de l'AFP.

"J'ai cru que mon fils était mort. Maintenant je suis soulagée", a-t-elle dit, refusant cependant de donner son nom.

Les autorités tunisiennes n'ont pas expliqué comment ces trois personnes n'ont pas été retrouvées durant les fouilles du musée du Bardo, attaqué la veille.

 

Le bilan s'alourdit à 21 morts

Vingt ressortissants étrangers ont été tués lors de l'attaque du musée du Bardo de Tunis dont 13 ont été identifiés, y compris trois Japonaises et deux Français, a indiqué jeudi le ministre tunisien de la Santé.

"Treize personnes (tuées) ont été identifiées et sept sont en cours d'identification", a dit Said Aïdi.

Le ministre de la Santé a confirmé la mort de trois Japonaises, deux Espagnols (un homme et une femme), un Colombien, un Australien, une Anglaise, une Belge, deux Français, un Polonais et un Italien.

Selon M. Aïdi, un policier tunisien a aussi été tué, portant le bilan total à 21 morts.

Mercredi, jour de l'attaque, les autorités tunisiennes avaient fait état d'un second Tunisien tué mais le ministre de la Santé ne l'évoquait plus jeudi.

"Les morts ont été atteints par des balles tirées à tort et à travers", a déclaré le chef du service de médecine légale de l'hôpital Charles-Nicolle, le docteur Moncef Hamdoun.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles