Une Indienne traine son agresseur par les cheveux jusqu'au commissariat

Pradnya Mandhare a traîné par les cheveux un homme ivre qui tentait de l'attoucher jusqu'au commissariat à Bombay en Inde. [Pradnya Mandhare / Facebook]

Une étudiante indienne a trainé par les cheveux jusqu'au commissariat un homme ivre qui tentait de l'agresser sexuellement dans une gare de Bombay. Elle est aujourd'hui érigée au rang d'héroïne dans un pays affligé par de nombreuses affaires de viols.

 

Mercredi 18 mars, alors qu'elle était sur le point de rentrer chez elle après ses cours au Collège Sathaye de Bombay, Pradnya Mandhare est interceptée par un homme ivre à la gare. "Il s'est approché de moi et m'a touchée de façon inappropriée," relate la jeune étudiante au Télégraph.

Déstabilisée, Pradnya n'a pourtant pas hésité à porter des coups de sac à l'homme trop insistant. L'événement s'est déroulé en heure de pointe, alors que la gare était bondée. "Les gens s'arrêtaient pour regarder, mais personne ne m'est venu en aide et n'a demandé ce qui se passait", regrette la jeune femme âgée de seulement 20 ans.

 

"Les femmes ne sont pas des objets"

Pradnya s'est finalement démenée seule. "Je l'ai traîné par les cheveux mais c'était difficile car il essayait de s'échapper et j'avais peur qu'il m'agresse", a-t-elle précisé. Elle a finalement réussi à le mener jusqu'au poste de police, où elle a déposé plainte.

Pradnya souhaite transmettre un message à toutes les Indiennes. "Chaque femme devrait se battre dans de telles conditions, […] les femmes ne sont pas des objets". Un épisode et une déclaration qui surviennent alors que dans le pays, de nombreuses femmes sont victimes de viols et d'attouchements perpétrés en toute impunité.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles