Kenya : un restaurant refusait l'accès aux Noirs

Un restaurant chinois de la ville de Nairobi au Kenya vient d'être fermé après avoir interdit l'accès aux Noirs après 17h et pour irrégularités. [Raidarmax/Wikipédia]

Les autorités kenyanes ont pris la décision de fermer un restaurant chinois officiellement pour cause d'irrégularités. L’établissement refusait l’entrée aux clients noirs après 17h.

 

La clientèle noire n'était pas la bienvenue dans ce restaurant chinois d'un quartier résidentiel de Nairobi au Kenya. En effet, l'accès lui était interdit à partir de 17h. Une pratique discriminante qui a provoqué la polémique dans le pays, où les habitants ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux.

Les gérants du restaurant ont défendu leur initiative en expliquant avoir subi une attaque à main armée en 2013. Un braquage qui les aurait plongés dans la peur d'après le quotidien kenyan Daily Nation. Ils se sont toutefois excusés publiquement d'avoir pu choqué la population en diffusant un communiqué de presse.

 

Traduction : "Si nous sommes des terroristes, pourquoi vous restez ici ? Retournez en Chine"

 

Le restaurant fermé par les autorités

Les excuses n'ont cependant pas suffi. Les autorités ont pris la décision de fermer le restaurant, après avoir découvert que l'établissement n'était  pas non plus en règle.

" Les propriétaires de restaurant n'avaient pas de license pour débit d'alcool valide et ils ne respectaient pas les exigences sanitaires en matière de nourriture" a déclaré le gouverneur de Nairobi, Evan Kidero, au quotidien local The Star .

Un membre de la marie de Nairobi à quant à lui affirmé au journal que cet accroc ne remettait pas en cause "l'amitié et les relations diplomatiques que le Kenya entretient avec la Chine". 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles