Le Nigeria amorce un virage démocratique

Le nouveau président nigérian Muhammadu Buhari.[PIUS UTOMI EKPEI / AFP]

La victoire de Muhammadu Buhari à la présidentielle nigérianne marque un tournant dans la vie politique du géant africain.

 

C’est un scrutin historique. En élisant à la présidence Muhammadu Buhari, les Nigérians ont fait vivre à leur pays la première alternance démocratique de leur histoire.  Ce mercredi 1er avril, à l’annonce des résultats officiels, Buhari a souligné le fait que le Nigeria était désormais de ceux "qui remplacent par les urnes un président en place au cours d’un scrutin libre et honnête".

Après avoir connu six coups d’Etat militaires en quarante ans, et le même parti au pouvoir depuis seize ans, le Nigeria entame donc un virage démocratique inédit, montrant la voie à tout un continent.

 

Boko Haram en ligne de mire

Saluée par les dirigeants occidentaux, la victoire de Buhari ne sera toutefois complète qu’une fois la transition réussie.

Si aucune violence n’a été recensée à l’annonce des résultats, le pays reste divisé entre le nord musulman (partisan du chef d’Etat), et le sud chrétien. Buhari aura donc la lourde tâche d’incarner l’unité du pays. Un objectif sur le chemin duquel se dresse un obstacle important : Boko Haram. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles