Sur Twitter, l'Italie s'interroge sur la sécurité

Dans des circonstances encore peu claires, l'homme a ouvert le feu dans la salle d'audience où il comparaissait au troisième étage du tribunal, avant de descendre au deuxième étage tuer le juge dans son bureau.[OLIVIER MORIN / AFP]

Trois personnes, dont un juge, sont mortes jeudi 9 avril au tribunal de Milan, où un homme poursuivi pour banqueroute frauduleuse a ouvert le feu dans la matinée.

 

L'auteur des coups de feu qui s'est enfui en moto a été arrêté à la mi-journée à Vimercate, à une trentaine de kilomètres au nord-est de Milan. Il a été conduit à une caserne des carabiniers, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Angelino Alfano, qui se trouvait dans la ville.

 

Sur Twitter, les réactions étaient nombreuses au regard de la confusion qui a régné les premières heures après cette attaque et les détails relatifs à l'événement nombreux sur le réseau social.

 

Parallèlement, des voix se sont élevées pour dénoncer les probables failles dans les mesures de sécurité au tribunal, où l'on ne peut normalement pas entrer sans passer par un détecteur de métaux. Celui-ci était manifestement en panne ce matin. Pourtant Milan doit accueillir à partir du 1er mai prochain l'Exposition universelle et ses millions de visiteurs.

Carla Liberati s'interroge ainsi : "Absurde !! Et les contrôles ? Le détecteur de métal ? Cela en dit long sur la sécurité dans les tribunaux."

 

Un autre, Henry Richard Rizi exige que les contrôles soient améliorés "pour la sécurité de tous".

 

Ce drame a bouleversé les autorités, à l'instar du maire de Milan, Giuliano Pisapia, qui a présenté ses condoléances et celles de toute la ville aux "victimes de cet acte fou".

 

Vous aimerez aussi

Football Après son exploit en Ligue des champions, la Juventus perd son premier match en Série A
Italie Rubygate : une ex-mannequin, témoin clé de l'affaire, meurt mystérieusement empoisonnée
Rugby 6 Nations : Jacques Brunel procède à six changements pour Italie-France

Ailleurs sur le web

Derniers articles