Pourquoi parle-t-on de cocktail "molotov" ?

Un manifestant égyptien s'apprête à lancer un cocktail Molotov.[Mohamed el-Shahed / AFP]

Projectile incendiaire artisanal utilisé lors d’émeutes, le cocktail «Molotov» ne porte pas le nom de son inventeur, mais celui d’un politicien de l’URSS, Viatcheslav Molotov.

 

Le terme a été imaginé pendant la Seconde Guerre mondiale par les soldats finlandais pour se moquer de ce ministre russe des Affaires étrangères. Ce dernier martelait en effet dans les médias que les Soviétiques ne bombardaient pas la Finlande, alors que l’Armée rouge envahissait bel et bien le pays.

Pis, il expliquait que l’URSS le ravitaillait en denrées alimentaires. Un mensonge d’Etat tourné en dérision par les Finlandais qui, sous-armés, utilisaient  certains produits de consommation pour se défendre contre les chars russes, en particulier avec des bouteilles d’alcool enflammées, baptisées «cocktails Molotov», qui sonnaient donc comme un retour à l’envoyeur.

L’utilisation de cette arme incendiaire facile à fabriquer s’est ensuite rapidement développée dans toute l’Europe pendant la guerre.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles