Inde : elle devient la première femme à conduire un bus

Bus de la Delhi Transport Corporation[Flickr / CC/ Ramesh NG]

Première conductrice de bus à New Delhi (Inde), Venkadarath Saritha a pris le volant pour la première fois lundi 20 avril, trois ans après l'affaire du viol collectif suivi du meurtre d'une jeune femme dans un bus circulant dans la capitale indienne.

 

Alors que New Delhi demeure toujours marquée par le viol collectif, puis la mort d'une étudiante, au fond d'un bus en décembre 2012, l'arrivée de Venkadarath Saritha a une portée hautement symbolique. "Je vais m'assurer que les femmes à bord de mon bus voyagent en tout sécurité", a-t-elle déclaré. Un message d'espoir et de lutte contre les violences faites aux femmes en Inde.

 

"Je veux faire passer un message aux femmes"

Après avoir travaillé comme chauffeur de taxi pendant plusieurs années, Venkadarath Saritha a récemment décidé de rejoindre la Delhi Transport Corporation (DTC), la société de transport de Delhi. "Je veux faire passer un message aux femmes de notre société. Aucun métier n'est fait uniquement pour les hommes. Les femmes sont capables de tout si elles se rendent compte de leur potentiel", a affirmé la jeune femme de 30 ans.

Venkadarath Saritha était en compétition avec huit autres candidates pour ce poste.  "Mon père est fermier. Nous sommes cinq sœurs et je suis la plus jeune." En commençant à conduire des minibus, cela lui a donné confiance pour gagner de l'argent dignement.

 

Des compartiments réservés aux femmes

Malgré le durcissement de la loi sur les violences sexuelles, de nombreuses femmes sont toujours victimes de viols en Inde. Des compartiments réservés aux femmes dans les trains et les métros ont notamment été instaurés.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles