Les héritiers de Goebbels réclament des droits d’auteur

Les droits d'auteurs du journal de Goebbels courent jusqu'à la fin de l'année 2015.[CC / Pixabay]

Les descendants de Joseph Goebbels attaquent en justice une maison d'édition qui a publié une biographie du dirigeant nazi. Selon eux, l'ouvrage reprend trop largement des passages du journal écrit par le ministre de la propagande du IIIe Reich.

 

Pour écrire sa biographie "Goebbels" publiée en 2010, l'historien anglais Peter Longerich s’est largement inspiré du journal du ministre de la propagande d’Adolf Hitler. Et c’est aujourd’hui cela qui lui est reproché. 

En effet, la famille du nazi réclame des droits d’auteur à la maison d’édition Random House qui a publié le livre en Allemagne. Les droits d'auteurs du journal de Goebbels courent jusqu'à la fin de l'année 2015. C'est à dire que passée cette date, les écrits du nazi tomberont dans le domaine public. 

Cette demande a provoqué la colère de Rainer Dresen, le conseiller juridique de la maison d’édition. "Nous sommes convaincus qu'aucun centime ne doit revenir à un criminel de guerre. Je ne peux pas croire que quelqu'un pourrait réclamer des droits d'auteur pour les mots de Goebbels." a-t-il affirmé au Guardian.

 

Décision en juillet 

C’est l’avocate des ayants droits, Cordula Schacht, qui a contacté la maison d’édition. Ce qui peut sembler singulier dans la mesure où son père, Hjalmar Schacht, a été ministre de l’Économie entre 1934 et 1937. Jugé à Nuremberg, il avait cependant été acquitté et relâché en 1946.

Pour sa part, Peter Longerich, s’insurge : "Si vous acceptez qu'une personne contrôle les droits du journal de Goebbels, alors vous donnez à cette personne le droit de contrôler toute recherche sur cet homme" a-t-il confié au Guardian.

Le tribunal de Munich devait rendre ce 23 avril une décision. Elle ne se prononcera finalement qu'au mois de juillet.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles