Népal : "6 à 10 millions de personnes sont touchées par le séisme"

Le séisme a notamment fait s'effondrer la tour de Dharahara à Katmandou [PRAKASH MATHEMA / AFP ]

Le séisme qui a touché le Népal samedi a fait plus de 4 000 victimes selon un bilan provisoire. Sur place, alors que l'aide internationale commence à arriver, les associations humanitaire sont sur le pied de guerre pour que la situation n'empire pas. Le docteur Serge Breysse, directeur expertise et plaidoyer pour Action Contre la Faim, fait le point sur la situation.

 

Action contre la faim était au Népal avant le séisme. Quelle est la situation sur place ?

ACF est sur place à travers ses programmes de sous-nutrition depuis des années. La situation y est assez dramatique. Les survivants sont obligés de dormir dans la rue, sous la pluie, par peur de nouvelles répliques.

 

Quelles sont les principales difficultés ?

La population touchée est estimée entre 6 et 10 millions de personnes, soit un tiers de la population totale du Népal. Mais 80% de cette population touchée se trouve dans des zones rurales ou montagneuses, difficiles d’accès. Le challenge est donc d’accéder à ces zones afin, dans un premier temps, de faire un état des lieux des besoins, et ensuite, de pouvoir acheminer le nécessaire.

 

Quelles sont les priorités des secours et des associations humanitaires ?

L’enjeu immédiat c’est la recherche de survivant et leur sauvetage. Tout se joue dans les 2 à 4 premiers jours, il faut donc dégager et accéder aux décombres. Il y a ensuite trois priorités. L’accès à l’eau potable. C’est pourquoi nous distribuons des kits de traitement de l’eau et des kits d’hygiène. Ensuite l’accès à la nourriture. Enfin le soutien psychologique, notamment pour les personnes les plus vulnérables comme les jeunes mères et leurs enfants.

 

Le pays est-il plus vulnérable qu'un autre ?

Au Népal, la pauvreté est importante. Les habitations sont moins "robustes" que dans d’autres pays, la moitié des enfants est en sous-nutrition. C’est donc une population particulièrement vulnérable.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles