Séisme au Népal : le bilan s'aggrave avec 4.310 morts et 8.000 blessés

Le séisme a fait plus de 4 000 morts et a dévasté Katmandou, la capitale.[PRAKASH MATHEMA / AFP]

Après le terrible séisme qui a frappé le Népal samedi, le bilan ne cesse de s’alourdir. Les autorités népalaises annoncent mardi 28 avril qu'il y aurait 4.310 morts et 7.953 blessés. Deux Français sont également décédés dans la catastrophe et le Quai d'Orsay reste sans nouvelles de 676 autres ressortissants.

 

Les secouristes du monde entier se mobilisent pour apporter leur aide aux habitants de Katmandou, la capitale du Népal. Le séisme de samedi,  d'une magnitude de 7.8, a fait à ce jour plus de 4.300 morts et près de 8.000 blessés selon les dernières données disponibles du ministère népalais de l’intérieur. Les associations déjà présentes sur place, comme Action contre la Faim, évaluent à entre 6 et 10 millions, soit un tiers de la population totale du Népal, le nombre de personnes impactées par la catastrophe.

Certains pays voisins ont également été touchés. L’Inde et la Chine comptent ainsi 90 morts.

Le séisme et sa réplique de dimanche se sont étendus jusqu’au mont Everest, où plusieurs avalanches meurtrières ont été déclenchées, alors que commençait la saison d’alpinisme. Les secours ont retrouvé 18 victimes et 61 blessés dans le camp de base enseveli. Le bilan reste provisoire alors qu’une centaine de guides et d’alpinistes restent bloqués au-dessus du camp de base.

 

Deux victimes françaises

Deux Français ont été retrouvés morts a annoncé lundi 27 avril le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, et 676 autres manquent à l’appel.  Toutefois, 1.274 autres Français ont été localisés. Une cellule de crise et un numéro d’information ont été mis en place : 01-43-17-56-46.

Plus tôt dans la journée, le Quai d'Orsay a annoncé l'envoi de deux avions français. Laurent Fabius a également annoncé qu’une "première mission de 11 secouristes ainsi que des produits de première nécessité décolleraient pour Katmandou'" et que "d’autres moyens seront acheminés en fonction des besoins et des demandes des autorités et des ONG".

Plus tard, le président de la République a annoncé sa volonté d'affecter des "moyens supplémentaires" à ceux déjà déployés. En tout, selon le Quai d'Orsay, ce sont "40 tonnes d'aide humanitaire" qui devraient être envoyés par un vol spécial.

 

Le monde entier mobilisé

La communauté internationale s’est mobilisée pour apporter son soutien au pays. Les Etats-Unis ont débloqué une aide de 10 millions de dollars, suivis par Londres avec 5 millions de livres, du Canada avec 5 millions de dollars et de l’UE avec 3 millions d’euros.

Des équipes de secouristes, chargées de matériel et munis d’équipement spéciaux, viennent aider les rescapés du séisme. Parfois accompagnés de chiens renifleurs, ils débarquent pour fouiller les ruines de la capitale Katmandou.

 

Le patrimoine culturel en ruines

En plus du bilan humain qui ne cesse de s’alourdir, l’héritage culturel de ce petit pays est lui aussi catastrophique. Le centre historique de Katmandou est dévasté et les sites touristiques ne sont plus. La place Durbar, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, est en ruines.

Il en est de même pour la tour Dharhara, attraction principale de la ville, ou pour d’autres petites villes autour de la capitale. Des dégâts qui viennent s’ajouter à un bilan déjà important.

 

Appel à la vigilance

En raison du séisme, le syndicat des tour-opérateurs français (SETO) a appelé ses membres à suspendre jusqu'au 31 mai prochain tous leurs départs à destinations du Népal. "Les clients concernés peuvent reporter leur voyage sans frais à une date ultérieure sur le Népal (report valable 12 mois) ou toute autre destination programmée et aux conditions en vigueur du tour-opérateur", indique le SETO dans un communiqué.

 

L'avalanche sur le mont Everest :

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles