Népal : un survivant de 101 ans retrouvé sous les décombres

Le séisme a fait plus de 7000 victimes. [[PRAKASH MATHEMA / AFP]]

Sept jours après le séisme meurtrier qui a frappé le Népal, un homme de 101 ans a été retrouvé sous les décombres de sa maison effondrée. Son état est stable.

 

Seulement légèrement blessé, Funchu Tamang a été emmené à l'hôpital, a précisé Arun Kumar Singh, un responsable local de la police du district de Nuwakot, à quelque 80 kilomètres au nord-ouest de Katmandou. "Il a été amené à l'hôpital du district par hélicoptère. Son état est stable", a déclaré M. Singh, indiquant que le vieil homme était blessé à la cheville gauche et à la main.

La police avait dans un premier temps indiqué que Tamang avait été bloqué dans les décombres de sa maison depuis le 25 avril avant de préciser qu'il a été secouru dans son jardin où il était réfugié depuis la catastrophe. 

"Nous sommes loin du lieu où cette homme de 101 ans a été secouru. C'est très compliqué pour nous de bien communiquer avec chacun", a-t-il précisé lundi.   "Les secours sont notre premier devoir et peu importe maintenant que le personnel de sécurité l'ait retiré des décombres ou (retrouvé) dans son jardin".

 

"Je suis un homme solide"

Dans un entretien à l'AFP, Tamang a indiqué qu'il était resté prisonnier des gravats pendant plusieurs heures avant d'être secouru par sa belle-soeur.

"Je ne sais pas si j'ai de la chance mais je suis un homme solide (..) Je travaille dans les champs et je marche chaque jour", a-t-il dit depuis son lit d'hôpital, confirmant être âgé de 101 ans.

 

Trois femmes sauvées

La police a également extirpé dimanche trois femmes vivantes des débris dans le district de Sindupalchowk, l'un des plus affectés par le séisme. Il n'a pas été précisé depuis combien de temps ces femmes étaient piégées.

L'une avait été ensevelie par un glissement de terrain tandis que les deux autres se trouvaient sous les décombres d'une maison effondrée.

Plus d'une semaine après la secousse, les autorités népalaises n'ont quasiment plus d'espoir de retrouver des rescapés dans les décombres. Des centaines de personnes sont toujours portées manquantes.

Au moins 7.040 personnes ont péri et plus de 14.000 ont été blessées dans le tremblement de terre de magnitude 7,8 qui a frappé le Népal le 25 avril, dévastant sa capitale Katmandou et les régions de l'épicentre à 70 kilomètres de la capitale.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles