Fusillade lors d'un concours de caricatures de Mahomet : les deux assaillants tués

Geert Wilders pose avec des membres du SWAT (Special Weapons And Tactics), unité d'élite de la police américaine.[HAND OUT / GEERT WILDERS / AFP]

Deux hommes armés ont ouvert le feu dimanche au Texas non loin d'un centre de conférences qui accueillait un concours de caricatures du prophète Mahomet. Les assaillants ont été abattus par les forces de sécurité déployées sur place.

 

Deux individus armés ont été abattus par la police à Garland, dans la banlieue de Dallas (Texas), où se tenait un concours de caricatures de Mahomet en présence du populiste néerlandais Geert Wilders. Leur identité comme leurs revendications n'ont pas encore été rendues publiques.

Les deux hommes se sont approchés dimanche en voiture du Curtis Culwell Center de Garland alors que s’achevait un concours de caricatures de Mahomet. Ils ont fait feu sur un agent de sécurité et deux policiers ont alors répliqué et abattu les deux assaillants. L’agent de sécurité a été blessé dans la fusillade mais ses jours ne sont pas en danger.

 

 

Le concours de caricatures, organisé par l’association American Freedom Defense Initiative, connue pour ses positions anti-islamistes, était présenté comme un événement pour la « liberté d’expression ». L’homme politique néerlandais Geert Wilders, réputé pour ses positions anti-islam, était invité à la manifestation.

 

Vous aimerez aussi

Etats-Unis Melania Trump outrée par le clip d'un rappeur la montrant faire un strip-tease
Insolite États-Unis : des sorcières prévoient de jeter un sort à Brett Kavanaugh
Histoire du jour A 5 mois, elle a déjà fait le tour des Etats-Unis

Ailleurs sur le web

Derniers articles