Ed Miliband reconnaît la défaite des travaillistes

Ed Miliband dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 mai. [OLI SCARFF / AFP]

Alors que l'on annonçait des scores très serrés, les élections en Grande-Bretagne devraient déboucher sur une nette victoire des conservateurs. Le leader des travaillistes a implicitement reconnu sa contre-performance.

 

Le chef des travaillistes Ed Miliband, réélu dans sa circonscription alors que son parti était en passe d'essuyer une défaite face aux conservateurs de David Cameron aux législatives britanniques, a admis vendredi que la nuit avait été "très décevante" pour son parti.

"Les résultats sont encore en train d'arriver mais ça a été clairement une nuit très décevante et difficile pour le Labour", a-t-il déclaré après sa réélection, alors qu'un sondage de sortie des urnes créditait le parti travailliste de 239 sièges contre 316 pour les conservateurs.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles