Macédoine : 22 morts dans des affrontements

Des policiers se tiennent à Kumanovo, en Macédoine après une journée de violence, le 10 mai 2015[TOMISLAV GEORGIEV / AFP]

Les affrontements samedi et dimanche en Macédoine, à Kumanovo à la frontière avec le Kosovo, ont fait 22 morts, dont 8 policiers macédoniens et 14 membres d'un groupe armé, présumés d'origine albanaise, a indiqué la police.

 

"Huit policiers ont été tués et 37 blessés", a déclaré à la presse un porte-parole de la police, Ivo Kotevski, précisant que l'opération était sur le point de s'achever.

"D'autre part, 14 cadavres en uniforme ont été retrouvés" sur place, a-t-il ajouté, affirmant que les assaillants faisaient partie d'un "groupe terroriste" formé d'une trentaine de personnes, citoyens de Macédoine, du Kosovo et d'Albanie, présumés d'origine albanaise.

D'après le porte-parole de la police, plus d'une trentaine de personnes ont participé à l'attaque, pour la plupart des citoyens de Macédoine, mais aussi cinq du Kosovo et un d'Albanie, tous présumés d'origine albanaise.

Ce groupe est "venu d'un pays voisin", avait assuré samedi la police sans l'identifier, mais la presse locale affirme qu'il s'agit du Kosovo majoritairement albanais.

"Le groupe terroriste a été annihilé. L'opération approche de sa fin", a affirmé dans l'après-midi M. Kotevski, assurant qu'une importante quantité d'armes a été retrouvée sur place.

 

Vous aimerez aussi

Les chefs de gouvernements macédonien et grec, Zoran Zaev et Alexis Tsipras, le 17 juin.
Balkans Pourquoi la Macédoine doit-elle changer de nom ?
Une manifestante proteste contre l'accord sur le nom de la Macédoine devant le parlement, à Skopje, le 13 juin 2018 [Robert ATANASOVSKI / AFP/Archives]
Diplomatie Signature d'un accord historique sur le nom de la Macédoine
Diplomatie Accord Skopje-Athènes sur le nom de «République de Macédoine du nord»

Ailleurs sur le web

Derniers articles